Le Stress – Définition

D’après  les définitions scientifiques, le stress ne représente que les réactions physiques, physiologiques et psychologiques, et non pas le sentiment. Le stress est généré par l’anxiété, la peur. L’anxiété et la peur sont générées par des évènements extérieurs. Cependant ces deux états ne génèrent pas forcement de stress.

 

Donc, le stress découle d’un surplus d’information du cerveau, qui réagit comme il peut avec des réactions physiologiques, qui seraient dues à des réactions ancestrales du temps où les hommes chassaient. Le stress est donc exponentiel, plus de stress génèrent plus de stress

                                             

            Aussi, l’anxiété et la peur possède beaucoup de nuances, comme la panique, qui est une anxiété intense mêlée a de la peur, ou le trac par exemple, plus légère anxiété.

 

Le stress génère de l’adrénaline et de la cortisol, deux hormones. L’adrénaline va préparer le corps à la fuite ou le combat, en accélérant le cœur, préparant les muscles à l’effort ; c’est ce qui génère les sueurs froides et les tremblements. La cortisol redistribue les graisses, les sucres, ainsi un des symptômes du stress est la boulimie ou d’autres troubles de la faim.

 

Au niveau neuropsychologique, le stress mobilise les régions qui contrôlent les émotions, de ce fait le stress peut entraîner des réactions de dépressions ou de changement émotionnels.  

 

 

Le groupe « Stress » du lycée Pablo Picasso

Sandra, Rosélia, Nilmini, Farah, Valentine, Thomas, Lina et Elodie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s